Ralentir travaux




















Que ceux qui s'inquièteraient de ne pas voir de lancement ces jours-ci à la librairie se rassurent, il y a une bonne raison à cela. Alors que la librairie vient tout juste de fêter ses trois ans, elle s'agrandit!

Toujours à la même adresse et dans le même esprit, mais en poussant les murs, nous aurons très bientôt un bel espace consacré aux livres pour la jeunesse et aux bande-dessinées, mais aussi plus de livres consacrés au cinéma et à l'histoire de l'art, et plus d'espace pour des lancements.

Pour en arriver là, nous n'avons pas le choix de cogner dans les murs, et donc de faire un peu de bruit et de lever un peu de poussière à l'occasion, mais la librairie restera ouverte pendant la totalité des travaux.

Si tout va comme prévu, nous pourrons inaugurer le nouvel espace et reprendre une activité normale à partir du 25 juin.

Merci de votre compréhension et de votre fidélité,

l'équipe de la librairie







.
"C'est un bonheur que de se constituer progressivement une belle petite bibliothèque avec des moyens modestes en bravant toutes les difficultés; c'est un sport passionnant!"


Herman Hesse








Lacrymos











Le lundi 10 mai, de 17 à 19h, les éditions Écosociété lanceront Lacrymos, le nouveau livre de Francis Dupui-Déri


Avez-vous déjà pleuré pour des raisons politiques ?

Voilà la question qu’a lancé Francis Dupuis-Déri aux militants, tout au long de son travail de terrain pour analyser la pensée, l’organisation et l’action anarchiste. Il a alors reccueilli une série de témoignages, s’est livré lui aussi et a décidé de rassembler ces voix dans Lacrymos.

Quelques individus masqués de foulards noirs courent, en criant des slogans altermondialistes et en brandissant des pierres, tandis que les policiers casqués avancent sur eux dans un rythme régulier, intraitable, une autorité rationnelle maîtrisant le chaos. La scène est si connue que les médias couvrant une manifestation la recherchent et la recréent sans aucun questionnement. Mais quel est le sens de ces confrontations ? Qui sont les humains cachés derrière les masques et les casques ? Qu’est-ce qui motive ces gens à prendre la parole, à s’exposer parfois à la répression brutale ? Qu’est-ce qui amène à l’engagement politique, sinon une émotion vive ?

Après des années de travaux consacrés aux théories et aux pratiques militantes d’aujourd’hui, Francis Dupuis-Déri nous propose de toucher aux émotions des anarchistes, et plus particulièrement aux larmes.

Pourquoi les anarchistes pleurent-ils? Parce qu’une belle cause rassemble dans leur ville une foule bigarrée et inattendue, parce qu’une rencontre leur fait prendre conscience de leur propre violence. Parce qu’un ami a été tué.

Ces témoignages variés font entendre des hommes, des femmes, des jeunes, des moins jeunes, des gens d’ici et d’Europe. Sensibles et idéalistes, ils sont guidés non seulement par des idées, mais par ces sentiments qui font déplacer des montagnes, mais qui ne trouvent pas toujours leur place dans le débat public.


Francis Dupuis-Déri a milité dans plusieurs groupes de sensibilité anarchiste au Québec, aux États-Unis et en France. Il a publié des romans et des essais, dont L'armée canadienne n'est pas l'armée du salut (Lux, 2010), L'altermondialisme (Boréal, 2009), Les Black Blocs (Lux, 2007), et de nombreux articles dans plusieurs revues au Québec, aux États-Unis, en France et en Grande-Bretagne (Agone, Anarchist Studies, Argument, Liberté, New Political Science, Political Studies, Politix, Possibles, Recherches féministes, Réfractions, Social Anarchism, etc.). Il est professeur de science politique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).